The Strange Boys (Be Brave)

7102010

The Strange Boys (Be Brave) dans Rock 

Comme si l’on n’avait pas le droit d’aimer la musique des 60’s ! Comme si l’on n’avait plus le droit de la pratiquer en 2010 ! … beaucoup de gens chient sur les Strange Boys (voix de merde, son pourri, style emprunté), avant de tirer la chasse, et de prendre soin d’essuyer les traces de pneus. C’est normal, il faut bien effacer les preuves ; aucun critique sérieux ne voudrait qu’on le prenne pour un adulateur du passé. Cependant, tous on senti leur scrotum frétiller en écoutant Be Brave ; alors on flatte tout en descendant, on lève… puis on baisse le pouce. Pourtant, ce deuxième opus (après The Strange Boys And Girls Club en 2009) est vraiment un bon album : non seulement il passe en un clin d’œil, vous fait remuer des miches et gueuler comme un cochon – ce qui n’est déjà pas mal –, mais il est aussi, et c’est pratiquement l’essentiel, cohérent. Le son a beau être crado, il reste homogène du début jusqu’à la fin. Idem pour la voix. Et c’est précisément cela qui donne de la chaleur à l’album, ce côté palpable, humain, cette possibilité d’entrevoir le musicien en action au travers d’un simple enregistrement. Là au moins on peut s’imaginer que l’on a face à nous un groupe en train de jouer, avec les imperfections – ok – mais aussi les subtilités que cela peut comporter ; une simple écoute et vous verrez Ryan Sambol s’époumoner comme un clodo tout beurré sur « Da Da », ou bien souffler dans son harmonica comme un vieux cow-boy fatigué sur « I See ». Tout ça en restant bien calé à la maison ! Et – le Texas n’étant pas la porte à côté – les pauvres cons de français que nous sommes ne peuvent que s’en réjouir. Enfin une autre bande de p’tits mecs qui aiment un peu trop la musique à papa, qui n’ont pas peur de le dire et qui tâchent, à leur tour, de lui donner cet écho perpétuel qui fait que les 60’s ne se sont jamais vraiment terminées.

D. c. 







dutasteridefr |
viagrafr |
chansons rivegauche2 suite ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | music mode
| UNPTITMONDEDEDOUCEUR
| One Hundread Locks Corporation