Asphyx – Live death Doom

7102010

Chronique à venir…




The Strange Boys (Be Brave)

7102010

The Strange Boys (Be Brave) dans Rock 

Comme si l’on n’avait pas le droit d’aimer la musique des 60’s ! Comme si l’on n’avait plus le droit de la pratiquer en 2010 ! … beaucoup de gens chient sur les Strange Boys (voix de merde, son pourri, style emprunté), avant de tirer la chasse, et de prendre soin d’essuyer les traces de pneus. C’est normal, il faut bien effacer les preuves ; aucun critique sérieux ne voudrait qu’on le prenne pour un adulateur du passé. Cependant, tous on senti leur scrotum frétiller en écoutant Be Brave ; alors on flatte tout en descendant, on lève… puis on baisse le pouce. Pourtant, ce deuxième opus (après The Strange Boys And Girls Club en 2009) est vraiment un bon album : non seulement il passe en un clin d’œil, vous fait remuer des miches et gueuler comme un cochon – ce qui n’est déjà pas mal –, mais il est aussi, et c’est pratiquement l’essentiel, cohérent. Le son a beau être crado, il reste homogène du début jusqu’à la fin. Idem pour la voix. Et c’est précisément cela qui donne de la chaleur à l’album, ce côté palpable, humain, cette possibilité d’entrevoir le musicien en action au travers d’un simple enregistrement. Là au moins on peut s’imaginer que l’on a face à nous un groupe en train de jouer, avec les imperfections – ok – mais aussi les subtilités que cela peut comporter ; une simple écoute et vous verrez Ryan Sambol s’époumoner comme un clodo tout beurré sur « Da Da », ou bien souffler dans son harmonica comme un vieux cow-boy fatigué sur « I See ». Tout ça en restant bien calé à la maison ! Et – le Texas n’étant pas la porte à côté – les pauvres cons de français que nous sommes ne peuvent que s’en réjouir. Enfin une autre bande de p’tits mecs qui aiment un peu trop la musique à papa, qui n’ont pas peur de le dire et qui tâchent, à leur tour, de lui donner cet écho perpétuel qui fait que les 60’s ne se sont jamais vraiment terminées.

D. c. 




Manifeste

7102010

Qui sommes-nous ? 

Ultrasons est un blog consacré à la musique, fait par des passionnés, pour des passionnés. Il se compose essentiellement de chroniques d’albums et de concerts, mais aussi de portraits d’artistes comme de fans. Parce que si la musique vit, c’est grâce à ses acteurs, aux acharnés de tous les bords qui chaque jour lui donnent sa plus belle signification. Les lieux importants seront également mis à l’honneur, du zénith en passant par le bar de votre quartier ; par « importants », nous n’entendons pas forcément en taille, car il y a encore des gens assez dévoués pour offrir des espaces de concerts plus restreints, mais qui permettent un réel contact avec la musique. Ultrasons sera là aussi pour eux.

Pourquoi un blog musical (de plus) ? 

Le but  est de donner un point de vue subjectif de l’actualité musicale. Non pas que l’objectivité soit impossible, mais elle est bien souvent drapée dans des atours hypocrites. Ultrasons prend ainsi la subjectivité à bras le corps, et en fait sa ligne de conduite – au prix d’une mauvaise foi parfois indécente,  mais tellement plus jouissive.

Parce que la musique ne connaît pas les frontières, Ultrasons se veut éclectique. Et même si il est tout simplement inconcevable d’aborder tous les styles de musique existants en cet an de grâce 2010 – étant donné leur nombre –, nos rédacteurs ont des domaines de prédilection  très différents, dans lesquels ils se spécialisent chaque jour un peu plus ; aussi peuvent-ils en parler en toute légitimité – non seulement avec leur tête, mais aussi avec leur cœur. Ces « spécialistes » d’un autre genre tenteront de vous éclairer sur leurs découvertes, leurs impressions du moment, bonnes comme mauvaises. La condition implicite étant de ne pas laisser de place à des consensus trop mous, qui sont l’apanage d’un trop grand nombre de médias. Car oui, la musique se vend, mais doit-elle pour autant succomber à la corruption ? Ultrasons a son avis sur la question…

Ultrasons n’entend pas proposer d’analyse universitaire, mais un avis complètement gratuit, qui a valeur d’exercice de style. Notre équipe a tout à y gagner. Et puis, de toute façon, l’avantage du blog, c’est qu’il n’y a rien à perdre…  

Que ce soit clair, nous n’avons en aucun cas la science infuse. Ultrasons pose un regard de passionné sans se proclamer l’élite de la critique. Ultrasons n’est pas au-dessus du lot, mais en plein dedans !

Pourquoi « Ultrasons » ? 

Parce que d’une certaine manière, nous sommes des « ultras » du son. Des écorchés vifs de la musique. Parce que nous ne considérons jamais la musique comme un fond sonore, ni comme un produit, mais comme un bout d’âme à vous faire partager.

La rédac’




Bonjour tout le monde !

7102010

Bienvenue sur Unblog.fr, vous venez de créer un blog avec succès ! Ceci est votre premier article. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer ! Votre mot de passe vous a été envoyé par email à l’adresse précisée lors de votre inscription. Si vous n’avez rien reçu, vérifiez que le courrier n’a pas été classé par erreur en tant que spam.

Dans votre admin, vous pourrez également vous inscrire dans notre annuaire de blogs, télécharger des images pour votre blog à insérer dans vos articles, en changer la présentation (disposition, polices, couleurs, images) et beaucoup d’autres choses.

Des questions ? Visitez les forums d’aide ! N’oubliez pas également de visiter les tutoriels listés en bas de votre tableau de bord.







dutasteridefr |
viagrafr |
chansons rivegauche2 suite ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | music mode
| UNPTITMONDEDEDOUCEUR
| One Hundread Locks Corporation